lundi, septembre 25, 2017

Mur en BTC

Voici notre première cloison. Nous avons choisi de faire un mur en brique de terre crue derrière notre poêle de masse.

Objectif :

Apporter de la masse à notre maison. En effet, notre maison est isolée du sol et ne profite donc pas de cette masse à forte inertie. La structure en bois n'apporte pas non plus de masse à l'intérieur de la maison. Seuls les enduits, les sols et les cloisons pourront en apporter un peu. Ce mur et le poêle apporteront près de 4 tonnes dans la maison.

A quoi ça sert ?

 

  • Apport d'inertie

La masse de ces matériaux permet de stocker les calories apportées par le soleil ou le chauffage. Une maison sans masse importante dans sa partie isolée ne sera pas capable d'accumuler les calories et montera aussi vite en température avec le soleil (ou le chauffage) qu'elle redescendra quand celui-ci disparaitra. La masse apporte de l'inertie en accumulant les calories avant de les restituer. Les différences de températures sur la journée sont ainsi minimisées.

L'inertie apportée par ces masses sert aussi à rafraichir la maison en été grâce à une sur-ventilation nocturne (on refroidit les masses) qui rafraichit ainsi la maison une bonne partie de la journée.

  • Régulation hygrométrique

La terre crue à la propriété de réguler l'hygrométrie. Elle est capable de se charger très fortement en vapeur d'eau. En bonus, lorsque le mur refroidit, la vapeur d'eau se condense et libère de la chaleur ce qui atténue donc le refroidissement de la pièce. Et, inversement, lorsque le mur se réchauffe, l'eau s'évapore en absorbant de la chaleur (climatisation gratuite). Vous trouverez plus d'infos dans La Conception Bioclimatique de Jean-Pierre Oliva et Samuel Courgey.

 

Matériaux utilisées

Brique Argilus 15x30x9 stabilisée à la chaux + Mortier argilus prêt à l'emploi (mélange réalisé au malaxeur).

Les briques sont stabilisées à la chaux pour éviter des reprises d'humidité trop importante qui risquent de faire trop travailler le mur.

La longueur des briques peut varier de +/- 1cm. Nous les avons posées à chant.

Technique utilisée

Les briques sont montées à l'intérieur d'une ossature douglas 120x46 qui restera apparente d'un côté et permettra de fixer des plaques OSB ou fermacell sur une face et de faire passer l'électricité facilement derrière ces plaques.

J'ai réalisé un calepinage permettant de mettre 2 briques entières entre chaque montant. Pour la hauteur, on a tracé sur la structure bois les joints (1cm) et les briques (15cm) afin de ne voir que des briques entières. Seul le premier rang (qui sera caché par les plinthes est découpé). Le traçage est très pratique pour le montage.

Pour tailler les briques (passage de gaine, boitier) on a utilisé un ciseau à bois et une meuleuse disque diamant.

Une brique sur deux étaient coupé en deux. On a utilisé ma scie radiale. C'est très efficace, mais ça fait énormément de poussière. On a protéger le moteur avec un sac d'aspirateur. Je n'ai pas trouvé de lame diamant, du coup, on a sacrifié une lame bois carbure (je conseille de trouver une lame adaptée). Les découpent sont très propres. Les briques se percent aussi parfaitement.

Pour mettre le mur d'aplomb facilement, on a fixé des liteaux provisoire sur la structure bois en arrière des BTC. Les BTC sont montées 5mm en retrait de la structure bois en prévision de l'enduit terre qui sera appliqué. Les joints sont creusés pour faciliter l'accroche de l'enduit.

Tous les 3 rangs, on a mis une vis noyée dans le joint pour éviter un basculement des BTC.

Les joints sont réalisés à l'aide d'un fer à joint de 10mm (indispensable).

Electricité

Les boitiers sont fixés à l'ossature à l'aide de vis puis pris dans le mortier de terre. On a utilisé des chutes de laine de bois pour laisser la place de passer les gaines ultérieurement.

Scroll to top